Dark.Ginger (dark_ginger) wrote,
Dark.Ginger
dark_ginger

New day, bad day

Originally published at Just Sln. Please leave any comments there.

Ma journee a commence tres fort. Je suis arrivee peu apres l’ouverture du labo il y avait deja plein de monde, j’etait la 19eme a passer. J’ai attendu plus de trois-quart d’heures… Je suis belenophobe cela signifie que j’ai la pobie des aiguilles et plsu specifiquement des piqures… Valais mieux pas me prendre la tension, normalement ceux comme moi passent bien avant les autres histoire d’eviter les crises, la non…

Resultat je me suis payee crise d’angoisse, plus larmes, plus spasmo avant meme que l’infirmiere me fasse la moindre piqure… une est venue en renfort. J’ai adore leur maniere de decouvrir que la phobie des aiguilles ca existait, comme si en faisant des piqures toute la journee elles avaient jamais de personnes belenophobes!
Les « faut pas vous mettre dans des etats pareils » et les « detendez vous » toujours facile a dire, si je pouvais a me detendre et me calmer j’irais beaucoup mieux c’est sur, si je le pouvais!
Le « Je pique des enfant et eux ils ne disent rien » Prends toi ca dans les dents, toujours sympa sauf que gamins ou pas gamins quand t’es phobique, t’es phobique!
Classique aussi : « Vous voyez vous avez pas eu mal » : Genial quand est-ce que l’on compremdra que c’est pas lie a la douleur mais a la piqure? A l’aiguille meme! C’est pas une question de mal ou pas mais de piqure! C’est psy pas physique!
Et la le comble ce qui m’a donne encore plus envie de me barrer a toute allure et de plus jamais y mettre les pieds c’est a la fin, c’est a la chaine la bas donc je dois vite degager le fauteuil pour laisser le suivant y aller. On me pousse « gentiment » vers la sortie, je tente de me relever mes jambes ne suivent pas je me recupere assise par terre, et la petite phrase de l’infirmiere a sa collegue lui disant de m’aider pour vider les lieux car « je ne pas porter de choses lourdes »… La chose lourde a eu envie de se barrer avant de devenir violente.
Histoire d’etre sympa on m’a quand meme permis de me « detendre  » dans la piece a cote dans un fauteil de piqure, dans une piece pleine de flacon de prelevement…

Inutile de dire que je me suis barree tres vite et que je ne suis pas pressee de revenir…

  • Share/Bookmark
Tags: Non classé
Subscribe
Comments for this post were disabled by the author