Dark.Ginger (dark_ginger) wrote,
Dark.Ginger
dark_ginger

Equidéo

Originally published at Just Sln. Please leave any comments there.

Ceux qui me connaissent savent que je suis inscrite à plusieurs jeux en ligne, la plupart en HTML certains en flash d’autres enfin nécessitant un module tel Guild Wars.
Un de ces jeux concerne plutôt les jeunes enfants, les fillettes même puisqu’il s’agit d’un jeu de chevaux.

Le joueur incarne le propriétaire d’un élevage virtuel et doit se confronter au divers problèmes rencontrés avec ses chevaux. Il débute avec un poulain/pouliche et doit le faire grandir aux travers de jeux, de promenades, en le débourrant, en le faisant participer à des concours… un sorte de sims mais pour chevaux. On commence avec un cheval puis on se retrouve vite à la tête d’une écurie, on peux également se lancer dans la reproduction pour augmenter ou son cheptel ou son portefeuille.
De même il faut faire avec les maladies que peuvent contracter les chevaux ainsi qu’avec leur vieillissement et leur mort.
L’argent utilisé dans le jeux est l’equus mais il est néanmoins possible d’utiliser de vrai euros pour acheter des pass, ces pass permettent l’accès à des options comme : « la pierre philosophale » qui rend un cheval immortel, des objets permettant de changer la robe, le sexe, la vitesse d’apprentissage ou de vieillissement… Rien d’obligatoire que de l’optionnel mais de l’optionnel utile. Je ne cacherais pas avoir utilisé ces pass.

Ceci est pour la partie chevaux, la partie humaine se trouve dans l’incarnation d’un personnage qui est affecté à un métier, des questionnaires ainsi que le nombre de jours d’ancienneté déterminent l’accès à divers métiers allant de palefrenier à sellier-bourrelier en passant par moniteur d’équitation, vétérinaire et maréchal-ferrant…

De même il est possible de passer via des questionnaires des galops virtuels, ceux-ci libèrent l’accès à plus d’options et permettent d’améliorer le bien être des chevaux. Ils se passent en ayant valider le niveau précédent et en ayant le nombre de jours d’ancienneté requis. Au fur et à mesure de la progression les questions se font plus ardues mais comme pour les questionnaires métiers il existent nombres de sites et forums listant les réponses aux questions, de même il est toujours possible de repasser indéfiniment un questionnaire.
Il existe comme dans la « vraie vie » neuf galops.

Mon pseudo dans le jeu est Dark.Ginger (étonnant n’est ce pas?) et je me retrouve à l’heure actuelle à la tête d’un cheptel de 9 bêtes.

Mon avis : Je n’ai pas vraiment rédigé un avis détaillé, mais le jeu est assez complet.
Le manque d’interactivité est ce qu’on peut lui reprocher comme à tous ses confrères en html.
Il est simple à prendre en main, néanmoins on peut regretter le manque de « but » on ne sais pas vraiment où on vas, on s’occupe d’un cheval virtuel et tentons de faire qu’il soit le meilleur point barre. En ce qui concerne le background ou le rp on oublie, contrairement au Royaumes renaissant ou BiteFight qui ont un monde un minimum construit ici ce n’est clairement pas le but. Chacun est dans son coin, un joueur = un centre équestre si possible… c’est bien cela laisse le choix mais ce n’est pas très plausible… Une limitation du nombre de centres équestres serai bien, faire que les joueurs soit dans des « villes » ou il n’y aurait que x centres équestre permettrait d’ébaucher un monde… Mais bon, cela n’est pas le but…

Amateur de RP passez votre chemin, en revanche un jeu simple sans se prendre la tête où il n’y a pas besoin de s’investir des masses voilà ce qu’est Equidéo.

Un petit lien :
Avec Equideo, retrouvez l’équitation virtuelle

Tags: Non classé
Subscribe
Comments for this post were disabled by the author