April 16th, 2009

Sinfest - Arrogant

[Film] Underworld 3

Bon finalement j'aurais mis beaucoup de temps pour l'écrire cette review. Cela est probablement du au fait que moins j'apprécie un film, plus je mets de temps à écrire la review, ou tout simplement a la flemme.

Par ou commencer? Tellement de choses pointées et remarquées et en même temps si peu a dire sur ce film… Déjà il peut aisément se regarder sans pour autant avoir vu le reste de la trilogie, si on a vu les autres on reconnait les noms et on connait la fin mais bon rien de très transcendant.

Le jeu des acteurs est correct mais bon vu que pour beaucoup c'est la deuxième voir troisième fois qu'ils se glissent dans la peau du perso on peu supposer qu'il est normal d'avoir des persos un tant soit peu 'convainquant'.  Les effets spéciaux eux sont variables, très variables niveau qualité et les producteurs et moi n'avons pas du tout la même définition de ce qu'est un lycan, pour moi c'est une forme 'loup', leurs lycans me font penser a des ours matines de caniche… Au cours de certaines scènes les effets spéciaux font vraiment cheap, ou alors les tech étaient sous psychotropes, mais bon de manière générale j'ai vu largement pire.
En ce qui concerne la bande-son elle est correcte, loin d'être mémorable et sans aucun doute largement convenue mais elle colle bien au film. Je n'irais certainement pas l'écouter seule mais au cours du film elle se laisse écouter.
Les décors sont limites mais agréables et collant a l'ambiance, les plans cameras du château, lieu d'action principal, sont vraiment réaliste et le lieu par lui même correspond parfaitement a l'idée que l'on se fait d'un château de vampire, cliche certes mais cliche qui fonctionne.  Pour une fois les plans cameras sont agréable a suivre et bien réaliser, enfin la majorité du temps, on a le temps de se focaliser sur le centre d'intérêt avant un changement de plan, pas de crises d'épilepsie trop prononcées chez ces cameramen cela change.

J'arrive enfin au point qui fâche, pour avoir vu le premier d'une je connaissais par avances la fin, pour avoir vu le premier quart d'heure je connaissais le scenario dans son intégralité anticipant chaque rebondissements sans problèmes.
Dire 'scenario prévisible' serait un doux euphémisme. Je ne parlerais pas des incohérences profondes de la trame temporelle ou tout simplement du scenario : Armure  de plate qui s'enfile en 30s, personnages qui se téléportent, fourreau à droite et épée dans la main gauche… enfin je ne vais pas tous les énumérer sinon j'y suis encore ce soir. Mais le scénar est très très léger, plus que l'eau a 0% encore! Et très sincèrement j'aurais bien encore vire les scènes de sexe, au vu de ce qu'elles apportent au scenar…

Pour conclure je trouve qu'il s'agit la d'un des nombreux films moyens voir médiocre qu'il sort chaque année, il n'est pas mauvais simplement inintéressant a mes yeux, si on a pas vu les Underworld on peut le voir pour les combats et les vampires a la limite, mais bon payer une place de ciné alors serais un peu abuser a mes yeux; en revanche si on a vu les Underworld… bah pareil, on connait la fin et le film n'apporte pas des masses de précisions quand aux événements donc bon, la encore je ne voit pas l'intérêt de payer une place de ciné.
A mes yeux quelque soit l'angle d'approche ce film est creux et sans intérêt, il surfe sur la licence Underworld sans y apporter quoique ce soit de réellement intéressant ou utile. Je ne peux pas dire qu'il m'a déçue simplement que parce que je n'en attendais strictement rien, néanmoins je conçois que ceux ayant apprécié les Underworld apprécieront de retrouver les protagonistes.
  • Current Mood
    cheerful cheerful
  • Tags
Sinfest - Pensive

[Film] Underworld 3

Originally published at Just Sln. Please leave any comments there.

Bon finalement j’aurais mis beaucoup de temps pour l’écrire cette review. Cela est probablement du au fait que moins j’apprécie un film, plus je mets de temps à écrire la review, ou tout simplement a la flemme.

Par ou commencer? Tellement de choses pointées et remarquées et en même temps si peu a dire sur ce film… Déjà il peut aisément se regarder sans pour autant avoir vu le reste de la trilogie, si on a vu les autres on reconnait les noms et on connait la fin mais bon rien de très transcendant.

Le jeu des acteurs est correct mais bon vu que pour beaucoup c’est la deuxième voir troisième fois qu’ils se glissent dans la peau du perso on peu supposer qu’il est normal d’avoir des persos un tant soit peu ‘convainquant’.  Les effets spéciaux eux sont variables, très variables niveau qualité et les producteurs et moi n’avons pas du tout la même définition de ce qu’est un lycan, pour moi c’est une forme ‘loup’, leurs lycans me font penser a des ours matines de caniche… Au cours de certaines scènes les effets spéciaux font vraiment cheap, ou alors les tech étaient sous psychotropes, mais bon de manière générale j’ai vu largement pire.
En ce qui concerne la bande-son elle est correcte, loin d’être mémorable et sans aucun doute largement convenue mais elle colle bien au film. Je n’irais certainement pas l’écouter seule mais au cours du film elle se laisse écouter.
Les décors sont limites mais agréables et collant a l’ambiance, les plans cameras du château, lieu d’action principal, sont vraiment réaliste et le lieu par lui même correspond parfaitement a l’idée que l’on se fait d’un château de vampire, cliche certes mais cliche qui fonctionne.  Pour une fois les plans cameras sont agréable a suivre et bien réaliser, enfin la majorité du temps, on a le temps de se focaliser sur le centre d’intérêt avant un changement de plan, pas de crises d’épilepsie trop prononcées chez ces cameramen cela change.

J’arrive enfin au point qui fâche, pour avoir vu le premier d’une je connaissais par avances la fin, pour avoir vu le premier quart d’heure je connaissais le scenario dans son intégralité anticipant chaque rebondissements sans problèmes.
Dire ’scenario prévisible’ serait un doux euphémisme. Je ne parlerais pas des incohérences profondes de la trame temporelle ou tout simplement du scenario : Armure  de plate qui s’enfile en 30s, personnages qui se téléportent, fourreau à droite et épée dans la main gauche… enfin je ne vais pas tous les énumérer sinon j’y suis encore ce soir. Mais le scénar est très très léger, plus que l’eau a 0% encore! Et très sincèrement j’aurais bien encore vire les scènes de sexe, au vu de ce qu’elles apportent au scenar…

Pour conclure je trouve qu’il s’agit la d’un des nombreux films moyens voir médiocre qu’il sort chaque année, il n’est pas mauvais simplement inintéressant a mes yeux, si on a pas vu les Underworld on peut le voir pour les combats et les vampires a la limite, mais bon payer une place de ciné alors serais un peu abuser a mes yeux; en revanche si on a vu les Underworld… bah pareil, on connait la fin et le film n’apporte pas des masses de précisions quand aux événements donc bon, la encore je ne voit pas l’intérêt de payer une place de ciné.
A mes yeux quelque soit l’angle d’approche ce film est creux et sans intérêt, il surfe sur la licence Underworld sans y apporter quoique ce soit de réellement intéressant ou utile. Je ne peux pas dire qu’il m’a déçue simplement que parce que je n’en attendais strictement rien, néanmoins je conçois que ceux ayant apprécié les Underworld apprécieront de retrouver les protagonistes.

  • Share/Bookmark
Sinfest - Cat&Dog

[Film] L'Étrange Histoire de Benjamin Button

Voici un film ou les effets spéciaux m'ont absolument scotchée sur place! Superbement réalisés et très réaliste, le rajeunissement de Benjamin vaut a lui seul le détour.

La bande-son est très agréable a écouter, de nombreux morceaux peuvent même s'écouter seuls. On se retrouve sans soucis plonger dans les diverses époques de la vie de Benjamin Button.

Le jeu des acteurs quand a lui est vraiment convainquant, que ce soit les premiers rôles ou les secondaires tels les petits vieux de la maison de retraite ou encore l'équipage du bateau tous jouent bien et avec convictions.
Ce qui ne m'a pas empêcher d'avoir envie de démolir Daisy, l'héroïne, les trois-quarts du film! Elle mérite des baffes et le titre de boulet! Enfin bon.

Le cast, je disais donc, est excellent et Brad Pitt livre ici une superbe composition d'acteur, le voir vieux surprend au début mais a mes yeux c'est lorsqu'il s'interprète depuis la soixantaine que vraiment il donne la pleine mesure de son talent.
Mon 'Benjamin Button' préféré est le 'Benjamin Button Marin', la vraiment on a le droit a une superbe composition d'acteur; inversement la ou je l'ai le moins apprécie et lorsque son personnage s'approche de son âge réel, la star prend alors le pas sur le personnage ce que je trouve dommage. Revoir Brad Pitt jeune rappelle sans problèmes '7 ans au Tibet', et honnêtement cela me donne un coup de vieux.
Je suis loin d'être une fan inconditionnel de Brad Pitt -  sauf dans entretien avec un vampire mais bon Lestat et Louis… léger manque d'objectivité de ma part…  - mais dans Benjamin Button je l'apprécie énormément et j'ai beau chercher mais je ne vois pas d'autres acteurs dans ce rôle, a mes yeux il a totalement investis le personnage.

Seulement comme d'habitude il y a un mais, pour une fois il ne s'agit pas du scenario puisque le dit-scenario consiste à raconter la vie d'une personne, et a part cette légère particularité de rajeunir il n'est pas Superman donc sa vie ressemble a une vie occidentale assez 'banale' je dirais; non le point noir et gros point noir a mes yeux est la réalisation : des longueurs, mais des longueurs!

Le film s'étire, s'étire, s'étire au point ou on se demande si ce n'est pas pour garder encore un peu a l'écran Benjamin Button. Quoiqu'il en soit en tout cas j'ai bien eu conscience du temps qui s'écoulait car j'ai consulté plusieurs fois ma montre et à certains moments je me suis demande si le temps ne reculait pas pour moi aussi! Le film dure plus de 2:30 c'est a l'aise 45min de trop!
Ces longueurs m'ont vraiment gâchées le film et pour être honnête je me suis ennuyée pendant une bonne partie du film, la faute justement a ces longueurs qui cassent régulièrement le rythme et empêche une bonne immersion dans le film.

Au final un film avec de bon acteurs, une bande-son agréable gâché par de nombreuses longueurs.  Un film à voir, mais plutôt chez soi la ou il est possible d'accélérer…
Sinfest - Pensive

[Film] L’Étrange Histoire de Benjamin Button

Originally published at Just Sln. Please leave any comments there.

Voici un film ou les effets spéciaux m’ont absolument scotchée sur place! Superbement réalisés et très réaliste, le rajeunissement de Benjamin vaut a lui seul le détour.

La bande-son est très agréable a écouter, de nombreux morceaux peuvent même s’écouter seuls. On se retrouve sans soucis plonger dans les diverses époques de la vie de Benjamin Button.

Le jeu des acteurs quand a lui est vraiment convainquant, que ce soit les premiers rôles ou les secondaires tels les petits vieux de la maison de retraite ou encore l’équipage du bateau tous jouent bien et avec convictions.
Ce qui ne m’a pas empêcher d’avoir envie de démolir Daisy, l’héroïne, les trois-quarts du film! Elle mérite des baffes et le titre de boulet! Enfin bon.

Le cast, je disais donc, est excellent et Brad Pitt livre ici une superbe composition d’acteur, le voir vieux surprend au début mais a mes yeux c’est lorsqu’il s’interprète depuis la soixantaine que vraiment il donne la pleine mesure de son talent.
Mon ‘Benjamin Button’ préféré est le ‘Benjamin Button Marin’, la vraiment on a le droit a une superbe composition d’acteur; inversement la ou je l’ai le moins apprécie et lorsque son personnage s’approche de son âge réel, la star prend alors le pas sur le personnage ce que je trouve dommage. Revoir Brad Pitt jeune rappelle sans problèmes ‘7 ans au Tibet’, et honnêtement cela me donne un coup de vieux.
Je suis loin d’être une fan inconditionnel de Brad Pitt -  sauf dans entretien avec un vampire mais bon Lestat et Louis… léger manque d’objectivité de ma part…  – mais dans Benjamin Button je l’apprécie énormément et j’ai beau chercher mais je ne vois pas d’autres acteurs dans ce rôle, a mes yeux il a totalement investis le personnage.

Seulement comme d’habitude il y a un mais, pour une fois il ne s’agit pas du scenario puisque le dit-scenario consiste à raconter la vie d’une personne, et a part cette légère particularité de rajeunir il n’est pas Superman donc sa vie ressemble a une vie occidentale assez ‘banale’ je dirais; non le point noir et gros point noir a mes yeux est la réalisation : des longueurs, mais des longueurs!

Le film s’étire, s’étire, s’étire au point ou on se demande si ce n’est pas pour garder encore un peu a l’écran Benjamin Button. Quoiqu’il en soit en tout cas j’ai bien eu conscience du temps qui s’écoulait car j’ai consulté plusieurs fois ma montre et à certains moments je me suis demande si le temps ne reculait pas pour moi aussi! Le film dure plus de 2:30 c’est a l’aise 45min de trop!
Ces longueurs m’ont vraiment gâchées le film et pour être honnête je me suis ennuyée pendant une bonne partie du film, la faute justement a ces longueurs qui cassent régulièrement le rythme et empêche une bonne immersion dans le film.

Au final un film avec de bon acteurs, une bande-son agréable gâché par de nombreuses longueurs.  Un film à voir, mais plutôt chez soi la ou il est possible d’accélérer…

  • Share/Bookmark
Sinfest - Dance Like No one's Watching

[Film] Gran Torino

Facho, Réacs, ce ne sont que deux des nombreux qualificatif souvent utilise pour décrire Clint Eastwood, honnêtement c'est peut-être vrai mais bon je ne le connais pas personnellement l'acteur donc peux difficilement me faire une idée, en tout cas une chose est sure c'est que je l'ai toujours apprécie comme acteur et ce n'est pas ce film qui me fera dire le contraire!

Mimique et grognement font partis de son répertoire de base, a vrai dire cela compose la majorité de son rôle, le reste étant grommellement, insultes et de temps a autres quelques phrases, simple mais efficace. On s'attache à ce personnage bourru et grognon qui vient de perdre sa femme, ne s'entend avec personne d'autre que son chien et passe son temps à pester; et surtout on s'attache à ce Clint Eastwood qui n'a pas peur de se montrer vieux, ride mais toujours avec un petit cote cow-boy. Par ailleurs le personnage me fait penser à ce qu'aurait pu devenir l'inspecteur Harry en vieillissant et ce n'est pas la présence de la superbe Ford Torino de 72 qui m'invite à penser autrement.

Les second rôles sont vraiment réussis et il faut savoir que la plupart des acteurs jouant dans ce film sont d'une réellement Hmong et de deux absolument pas des acteurs! Pour le réalisme Clint Eastwood a voulu de véritables Hmong et vu que très peu sont acteurs,… au final ces 'madame et monsieur tout-le-monde' livrent de superbes compositions.

Le film se laisse suivre avec plaisir, on est rapidement plonge dans l'histoire et le personnage de Clint Eastwood malgré, ou grâce?, tout ses défauts est attachant, le scenario sans être exceptionnel réserve quelques surprises fort agréable même si il est assez facile de voir comment cela va se finir, le spectateur est doucement amené a voir et a comprendre qu'il n'y a qu'une seule fin possible.

A mes yeux il s'agit d'un très bon film, peut être son meilleur, et Clint Eastwood nous prouve qu'il est non seulement un très bon acteur mais aussi un excellent réalisateur et il nous livre une histoire et des personnages touchants dans un superbe film ou l'on passe du rire aux larmes, ou le cote comique côtoie le dramatique et ou surtout l'on ne s'ennuie pas. Pour ma part j'ai suivi avec plaisir Gran Torino et a mes yeux il fait vraiment parti des films à voir, et de préférence bien cale dans un fauteuil de cinéma.

Un de mes gros coup de coeur!
Sinfest - Pensive

[Film] Gran Torino

Originally published at Just Sln. Please leave any comments there.

Facho, Réacs, ce ne sont que deux des nombreux qualificatif souvent utilise pour décrire Clint Eastwood, honnêtement c’est peut-être vrai mais bon je ne le connais pas personnellement l’acteur donc peux difficilement me faire une idée, en tout cas une chose est sure c’est que je l’ai toujours apprécie comme acteur et ce n’est pas ce film qui me fera dire le contraire!

Mimique et grognement font partis de son répertoire de base, a vrai dire cela compose la majorité de son rôle, le reste étant grommellement, insultes et de temps a autres quelques phrases, simple mais efficace. On s’attache à ce personnage bourru et grognon qui vient de perdre sa femme, ne s’entend avec personne d’autre que son chien et passe son temps à pester; et surtout on s’attache à ce Clint Eastwood qui n’a pas peur de se montrer vieux, ride mais toujours avec un petit cote cow-boy. Par ailleurs le personnage me fait penser à ce qu’aurait pu devenir l’inspecteur Harry en vieillissant et ce n’est pas la présence de la superbe Ford Torino de 72 qui m’invite à penser autrement.

Les second rôles sont vraiment réussis et il faut savoir que la plupart des acteurs jouant dans ce film sont d’une réellement Hmong et de deux absolument pas des acteurs! Pour le réalisme Clint Eastwood a voulu de véritables Hmong et vu que très peu sont acteurs,… au final ces ‘madame et monsieur tout-le-monde’ livrent de superbes compositions.

Le film se laisse suivre avec plaisir, on est rapidement plonge dans l’histoire et le personnage de Clint Eastwood malgré, ou grâce?, tout ses défauts est attachant, le scenario sans être exceptionnel réserve quelques surprises fort agréable même si il est assez facile de voir comment cela va se finir, le spectateur est doucement amené a voir et a comprendre qu’il n’y a qu’une seule fin possible.

A mes yeux il s’agit d’un très bon film, peut être son meilleur, et Clint Eastwood nous prouve qu’il est non seulement un très bon acteur mais aussi un excellent réalisateur et il nous livre une histoire et des personnages touchants dans un superbe film ou l’on passe du rire aux larmes, ou le cote comique côtoie le dramatique et ou surtout l’on ne s’ennuie pas. Pour ma part j’ai suivi avec plaisir Gran Torino et a mes yeux il fait vraiment parti des films à voir, et de préférence bien cale dans un fauteuil de cinéma.

Un de mes gros coup de coeur!

  • Share/Bookmark