November 27th, 2007

Harry Potter - Snape L'oreal

Le thé...

Récemment j'ai recommencé a me faire du thé.

J'adore le thé seulement pour que je puisse le savourer il doit répondre à plusieurs conditions : être de qualité, ne pas être en sachet (Lipton et autres marque de sachet je vous maudis) et il doit être "nature".

Je goûte fort peu au thé parfumé sauf aux grands comme l'Earl Grey ou le gout Russe.
En fait je constate que seuls les thés noir parfumé ont une petite chance de me plaire.
Je me souviens qu'une fois, accompagnée de shamanfighter, je m'étais acheté deux thés parfumés à la boutique de Chatelet car ils sentaient bon. Les deux sentaient bon oui, par contre le goût… Ils ont finis en pot-pourri pour parfumer mon armoire, officie qu'ils ont très bien remplis mais bon bonjour le mal de cœur à l'idée de gaspiller ainsi du thé.

De même j'ai une préférence pour les thés fort, le Broken Ceylan est mon ami ses feuilles brisées font que son arôme déjà puissant s'exalte encore plus.

J'apprécie tous les thés en dehors des parfumés (dits fantaisies), toutes les couleurs mais je suis pointilleuse sur la qualité.
Seule je bois du noir ou du rouge mais en présence de ma mère vu qu'elle n'apprécie pas trop les thés fort je préparé des thés jaunes ou vert mais le plus souvent des thés blancs aux goûts subtil et raffiné.

Pour ceux qui ne connaissent pas les classements de couleurs des thés voici un petit mémo
La plupart des thés sont chinois et la classification chinoise attribue une couleur selon les étapes de fermentation. Plus il est fermenté plus il est puissant. Le nom change uniquement quand au degré de fermentation et non pas selon l'endroit. Un thé blanc xx ou un thé noir xx peuvent provenir du même jardin, la seule différence sera le degré de fermentation.
Plus ont est bas dans les couleurs plus le thé est subtil, faible en théine et désaltérant. Plus on monte plus il devient tonique.

Collapse )

Le second bataillon des thés vient d'Inde enfin des Indes plutôt. Ils sont classés par jardin c'est-à-dire en fonction de leur provenance.
Les jardins sont assez nombreux mais les principales provenances sont Assam, Darjeeling et Ceylan (le Sri Lanka est toujours nommé Ceylan en langage thé).

Collapse )

Dernier pays producteur de thé le Japon. Je vais faire bref parce que bon réussir à chopper du vrai thé japonais de qualité relève de la gageure et de l'utopie si l'on n'est pas à Paris et que l'on ne sait pas ou chercher, bien que depuis quelque temps il se démocratise. Il faut savoir que le Japon produit beaucoup mais exporte peu (moins de 5% je crois me souvenir). Il ne produit que du thé vert.

Collapse )

J'ai rarement dis que les thés était astringent ou pas parce que bon, honnêtement depuis le temps que je vois des thés noir et Ceylan considérés comme très astringents je devrais avoir sacrément maigris et mon poids être dans les négatifs… Ce n'est pas vraiment ce que je peux constater. Par contre avec les thés astringents il vaut mieux éviter les petites vessies… ça j'ai pu le constater. Note à moi-même ne jamais, jamais boire un broken Ceylan lorsqu'on a trois heures de train ensuite.

Voilà je crois que j'ai résumé une bonne partie des thés et principales provenances. Pour ma part le matin un bon Broken Ceylan fait mon bonheur, ou un thé plus fort encore. Et en journée... Selon mes envies ;)
Par contre attention le thé ne poussent pas en Afrique du Sud parfois on trouve marqué thé rouge d'Afrique, ce n'est du thé c'est une plante qui ne contient pas de théine mais peut être infusé sans problèmes et bourrées de vitamines et sels minéraux. Google me donne son nom Rooibos, Vala ce n'est pas du thé mais c'est bon tout de même et naturellement parfumé.

Je constate aussi que je parle de broken pour le Ceylan c'est un grade de thé. Pour savoir quel thé choisir selon nos gouts il est important de ne pas seulement connaître les couleurs et nom basique mais aussi les grades.
Les feuilles de bases sont considérées comme entières de base et on greffe la qualité des feuilles et leur état derrière le nom.
Vu qu'une crise de flemme de tout taper et expliquer me prends je mets directement le lien vers Wikipédia.

Au début j'ai déclaré ne pas aimé le thé en sachet d'un parce que le thé est souvent de mauvaise qualité, on fait de la quantité, et les truc broyé quand ce n'est pas réduit en poussière coincé dans des enveloppes de papier trop petites qui les empêchent de prendre leur aises dans la tasse non merci. Ce n'est pas du thé pour moi. Néanmoins les comptoirs de thé proposent des sachets de thé "à faire soi-même" pratique pour emporter partout et conçu spécialement pour laisser le thé prendre la place qui lui revient, en plus les feuilles que l'on met dedans sont de VRAIS feuille de thé et l'on peut généralement vérifier la qualité. Mais bon je reste une inconditionnelle du vrac. Le choix reste plus grand.

Collapse )

Collapse )


En ce qui concerne les thés aromatisés/parfumés je les classe en deux catégories :

Collapse )

Collapse )

Une chose TRES importante est la température de l'eau.
Collapse )

Dans tous les cas il ne faut pas hésiter à aller dans un comptoir de thé, dire ce que l'on aime et avouer que l'on est débutant. Le personnel est compétent et saura trouver les thés qui nous conviennent. Il ne faut surtout pas hésiter à demander conseil, parce qu'en plus on peut obtenir un thé personnalisé rien pour nous qui serons du nous et nous seul.

Je viens de me rendre compte que j'ai tout de même tapé plus de cinq pages word sur le thé!
Bon si il vous vient à l'idée de passer du côté obscur du thé (ou de me faire plaisir :P)

Allez hop quelque liens :
Préparation du thé (Wikipédia)
Le Palais des Thés (Infos + Boutique en ligne)
Admirable Tea (Infos)
Admirable tea (Boutique en ligne)

Si vous voulez des adresses de boutiques, savoir ou déguster un bon thé, ou acheter du matériel (parce oui une bonne théière cela se choisi avec attention même si je n'ai pas parlé du matériel du tout) je peux passer des adresses sur Paris uniquement.
  • Current Music
    Nobuo Uematsu - People of the north pole
  • Tags
Sinfest - Pensive

Le thé…

Originally published at Just Sln. Please leave any comments there.

Récemment j’ai recommencé a me faire du thé.

J’adore le thé seulement pour que je puisse le savourer il doit répondre à plusieurs conditions : être de qualité, ne pas être en sachet (Lipton et autres marque de sachet je vous maudis) et il doit être « nature ».

Je goûte fort peu au thé parfumé sauf aux grands comme l’Earl Grey ou le gout Russe.
En fait je constate que seuls les thés noir parfumé ont une petite chance de me plaire.
Je me souviens qu’une fois, accompagnée de shamanfighter, je m’étais acheté deux thés parfumés à la boutique de Chatelet car ils sentaient bon. Les deux sentaient bon oui, par contre le goût… Ils ont finis en pot-pourri pour parfumer mon armoire, officie qu’ils ont très bien remplis mais bon bonjour le mal de cœur à l’idée de gaspiller ainsi du thé.

De même j’ai une préférence pour les thés fort, le Broken Ceylan est mon ami ses feuilles brisées font que son arôme déjà puissant s’exalte encore plus.

J’apprécie tous les thés en dehors des parfumés (dits fantaisies), toutes les couleurs mais je suis pointilleuse sur la qualité.
Seule je bois du noir ou du rouge mais en présence de ma mère vu qu’elle n’apprécie pas trop les thés fort je préparé des thés jaunes ou vert mais le plus souvent des thés blancs aux goûts subtil et raffiné.

Pour ceux qui ne connaissent pas les classements de couleurs des thés voici un petit mémo
La plupart des thés sont chinois et la classification chinoise attribue une couleur selon les étapes de fermentation. Plus il est fermenté plus il est puissant. Le nom change uniquement quand au degré de fermentation et non pas selon l’endroit. Un thé blanc xx ou un thé noir xx peuvent provenir du même jardin, la seule différence sera le degré de fermentation.
Plus ont est bas dans les couleurs plus le thé est subtil, faible en théine et désaltérant. Plus on monte plus il devient tonique.

  • Share/Bookmark

Les thés chinois »