?

Log in

No account? Create an account

Previous Entry | Next Entry

[Film] Avatar : The Last Airbender

Originally published at Just Sln. Please leave any comments there.

Il est bien rare que sitôt sortie de la salle de cinéma je me mette à écrire mais là j’ai éprouvais le besoin, je viens de voir un film qui m’a fait trépigner et m’accrocher à mon fauteuil durant deux heures.

Avant tout chose je tiens à préciser que j’ai vu la série animée et l’ai énormément appréciée, un excellente série abordant des thèmes matures, avec un vrai scénario, une vrai quête initiatique et des personnages charismatiques qui évoluent tout au long de l’anime. Un anime fort bien réalisé qui a, à mes yeux, rencontré un succès parfaitement justifié.

Donc forcement ayant apprit qu’Avatar allait être adapté en film il me fallait aller le voir…

Il y des jours comme cela… où l’on ferait bien de s’orienter vers le choix ciné numéro 2, où l’on ferait bien d’avoir un paquet de mouchoirs sur soi, où l’on ferait bien d’écouter son envie de jouer à Eternal Sonata…

Enfin bon, je viens de passer deux heures donc à regarder un film qui plutôt que d’apporter des détails nouveaux ou un nouvel éclairage à la série, s’acharne à reproduire la dite série; où plutôt devrais-je dire la dite saison, car ce sont bien 26 épisodes que voilà condensé.

20 x 25 min = 500 min = 8 h 20 min résumées en deux heures…

Alors OUI je me doutais bien qu’il y allait avoir des coupes, mais à ce point!

Je vais tenter de livrer un avis spoiler-free.

Des pans entiers de l’histoire sautent à tel point que j’avais l’impression de voir un résumé, un mauvais résumé de la première saison. L’action saute du coq à l’âne, et il est difficile de suivre les pérégrinations des personnages tellement ils s’attardent peu à un endroit.

D’ailleurs parlons en des endroits! Si les villes montrée sont assez fidèles, certains endroit clés comme la prison de certains maitres, ou encore un certain refuge pour une certaine personne, et bien ces endroits ne sont absolument pas fidèles à l’anime, et pour l’un totalement stupide et incohérent…

Bon point les décors sont globalement superbes.

De même les motifs poussant la nation du feu à agir comme elle le fait ne sont absolument pas les même que dans l’anime.

Sans spoiler: Dans l’anime la nation du feu profite de la disparition de l’Avatar pour étendre son empire et dominer le monde façon Troisième Reich (Oh un point Godwin que je m’auto-discerne), dans le film cette même nation n’a nulle intention de conquête mondiale mais veut « simplement » tuer les esprits, en gros une bande d’athée près à tuer Dieu… Et la conquête du monde? Pas le point central…

Ensuite dans l’anime il y a des morts des vrais, des gens sont tués, c’est la guerre, même les héros sont amenés à faire des choix…

Que nenni dans le film après tout l’on pourrais choquer Mamie Janine, là ou la saison 1 s’achève par une violente bataille avec à la clef des milliers de victimes, l’on dénombre côté film une dizaine de victimes dans le même bataille…

L’anime est bien moins manichéen que le film, un comble!

L’anime est pourtant américain, mais le film n’a pu s’empêcher de sortir à tout bout de champs une morale religieuse… J’en ai plus que marre du religieux et du puritanisme omniprésent!

Cela dégouline de bon sentiments! L’anime ne devait pas être assez orienté enfants pour eux, ils ont souhaité que même les nourrissons puissent s’y retrouver!

Les personnages sont tellement peu développés qu’ils sont fades, plats, inexistants et qu’il est impossible de s’attacher à eux… Alors que tout de même l’anime place les relations qui se lient entre les différents protagonistes comme un élément central de la première saison… Cela laisse déjà bien mal augurer de la suite.

Surtout qu’Avatar est probablement l’un des dessins animés ou les personnages évoluent le plus!

Sokka, pour ne citer que lui, est le premier à évoluer au cours de la première saison, montrant au fur des à mesures des capacités fort utiles qui ne cesseront de se renforcer au cours de la seconde saison, pour culminer lors de la dernière saison.

Il est avec Zuko et Iroh l’un des mes chouchous. Dans le film il est un élément comique inutile et toutes les scènes de la saison 1 ou il aurait pu briller ont purement et simplement été supprimées, et le voir mourir ne m’aurait fait ni chaud ni froid…

Zuko incarné par Dev Patel (Slumdog millionnaire) est quand à lui bien joué, même s’il paraît dix ans de plus que dans l’anime, Iroh est fidèle à lui même, bien que bien plus svelte, ainsi qu’il faut bien l’avouer la plupart des personnages.

Quand on connait l’anime on ne peut que doublement regretter que les acteurs choisis, bien que représentant correctement les personnages, ne voient pas leurs rôles être étoffés.

Des acteurs bien choisis, interprétant correctement leurs personnages et se donnant à fond, enfin pour le peu de place et de temps qu’on leur laisse l’interpréter.

Petit bémol toutefois concernant le roi du feu, d’une il est bien plus classe dans l’anime que dans le film et de deux bien plus cruel, froid et sans-pitié – surtout envers sont fils – dans l’anime, en somme un véritable antagoniste se transforme en vilain-méchant-pas-beau.

On passe d’un roi fort et imposant dans l’anime à un roi ressemblant à un pantin manipulé par son vassal dans le film…

En ce qui concerne les éléments et leur maitrise, ce qui passe bien en anime ne passe pas forcement bien en film… Les maitres de l’eau pratiquent un mélange de danse classique et de Tai-Chi, ceux du feu pratique un mix de Kung-Fu et de Karaté, la Terre fait plus penser à un Haka nouveau zélandais et l’air pratique la Capoiera…

Les combats que ce soit avec ou sans éléments donnent donc une impression bizarre de grand bazar où le but recherché serait plus de produire le plus de figures possibles à la seconde plutôt que de massacrer son adversaire.

Je passerais sur les épées qui se déforment aux contacts des corps – et que l’on ne me dise pas que c’est à cause de la chaleur…- ou sur les armures qui gondolent.

Les combats entre éléments sont… largement moins intéressant que dans l’anime, les éléments s’annulant entre eux tellement rapidement que la plupart du temps les personnages préfèrent se sauter dessus et se rouler au sol plutôt que de les utiliser.

Sans compter que les combats sont bien moins esthétiques que dans de nombreux films, la caméra est brouillonne et donne l’impression de survoler les combats, l’on ne s’immerge pas, surtout quand on constate que les personnages principaux peuvent se tenir en plein milieu d’un combat élémentaire faisant rage et se questionner sans recevoir un seul projectile/coup…

Cela m’a un peu fait penser aux nombreux anime ou le méchant raconte trois heures durant sa vie et ses plans au héro. Héro qui bien évidemment s’en sort, latte le méchant et sauve le monde.

Là c’est pareil, ce qui fait que vu que l’on sait qui va gagner l’on n’a vraiment pas envie de s’immerger dans des combat quelque peu… ennuyeux soyons francs.

Qui plus est je l’ai déjà dit mais dans l’anime les combats font plus vrai, contiennent plus de tension, là la tension retombe plus vite qu’un soufflé sorti trop tôt du four. Certes ils sont sympa mais cela ne suffit pas, c’est du « sympa sans plus ».

Il me faut toutefois avouer que quelques uns sortent du lots, mais bon cela ne suffit pas à compenser l’impression générale de combat les-doigts-dans-le-nez-et-sur-un-pied-en-jouant-du-Djembe du côté des héros…

Pour finir un point sur la 3D et les effets spéciaux. Les effets spéciaux sont pas mal en ce qui concerne les animaux tel que Appa le bison volant ou encore le Lemurien volant, mais pour ce qui est des combat élémentaires ils sont loin d’être transcendant. 10 ans plus tôt ils auraient été révolutionnaires, de nos jours ils sont dans la moyenne.

Quand à la 3D gardez vos lunettes chez vous car elle est inexistante, la pub Haribos ainsi que le logo Nickelodeon contiennent bien plus d’effets 3D que le film… Et que l’on ne me parle pas de donner de la profondeur aux décors!

Je ne parlerais pas de la bande son qui sitôt sortie de la salle m’étais aussi sorti de la tête, sur le coup elle passe bien mais sans les images je me voit mal l’écouter…

En résumé des bons acteurs globalement bien choisis, un bisons volant plus vrai que nature, des décors superbes et un anime génial gâché par un scénario bisounours tronçonnant le dit-anime, des effets spéciaux en retard de 10 ans, des combats bof bof et des personnages inexploités.Je n’oublie pas le fait que je n’ai compris certaines scènes que parce que j’ai vu la série quid de ceux qui ne l’ont pas regardée?

Une adaptation ratée à mes yeux.

Tags:

Latest Month

octobre 2011
S M T W T F S
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031