?

Log in

No account? Create an account

Previous Entry | Next Entry

[Film] Tron Legacy

Originally published at Just Sln. Please leave any comments there.

Bon cela fait longtemps que je n’ai pas mis à jour mon pauvre blog, des problèmes de santés, une surcharge de boulot et plein d’autres choses ont fait que je me suis coupée de pas mal de choses.
Donc je reprends les updates sur ce blog avec le dernier que je suis allée voir soit Tron Legacy.

En tant que fan du premier il était évident pour moi que j’irais voir la suite.

Alors oui le scénario est édulcolorée a la sauce Disney, oui cela ne casse pas trois pattes à un canard mais purée que cela fait du bien que de retrouver les deux même acteurs quasiment trente ans plus tard, ensuite les clins d’œil et les référence geekesque m’ont fait gagatiser durant tout le film.

Les acteurs sont corrects, même si on regrette le côté beau gosse du héros qui fait que sa personnalité est… fade ? Inexistante ? Quant à l’héroïne la décence m’interdit de parler de son caractère et de son personnage dont le développement tiens en trois lignes.

En revanche les effets spéciaux, et surtout les costumes sont à mes yeux très bien réussis, un vrai plus.
Et puis il y a une Ducati dès le début, oui, oui je suis partiale aux Ducati : P

Les musiques sont d’un niveau et d’une qualité très en deçà de ce qu’à quoi Disney nous a habitués. Daft Punk nous sert quelques morceaux sympas, avec un gros clin d’œil avec le titre du premier morceau joué, et les musiques de la salle d’arcade sont très bien choisies et s’accorde parfaitement avec le moment, à part cela…

Non là où Tron Legacy vaut le coup c’est pour son potentiel de gagatisation : une superbe salle serveur au début – oui je sais je suis bizarre, mais c’est bientôt mon anniv et je veux la même -, une ducati – idem -, un joli grep lancé en gros plan sur un pc – oui j’ai kyaté sur cela… -, et des bornes d’arcade délire…

Pour les clins d’œils en vrac : H2G2, Blade Runner, Star Wars : Sam ? I’m NOT your father – et un kya de plus -, Matrix, Solaris, GNU/Linux et le monde de l’open source vs les géant qui verrouillent tout : ce que dit le popa au début et sa vision du monde vs ENCOM et ses dirigeants, Lost, 2001 : L’Odyssée de l’espace, Pacman, Pole Position… Et je suis persuadée que j’en ai loupé.
Je ne vais même pas listé ici toutes les références et clins d’œils aux premier mais c’est assez impressionnant.

Par contre on sait qu’il y aura une suite, j’irais la voir ne serais ce que pour la chasse aux références et clins d’œils mais sûrement pas pour le scénar au vu de la fin du second qui nous sort le happy end mièvre.

Pareillement inutiles d’aller le voir en 3D c’est de l’argent perdu, certes elle est belle et on a une vraie impression de profondeur, mais bon au vu des dernières réalisations c’est le minimum qu’il pouvait nous offrir. Et surtout un avertissement en début de film nous annonce que certaines scènes sont tournées en 2D par choix… Effectivement on constate vite la 2D… le monde réel est en 2D, le virtuel en 3D. Soit les trente premières minutes et les dix dernières du film… Oui, oui 40 min sur 127min soit le tiers du film…

De même les scènes les plus intéressantes visuellement sont les scènes de l’arène, très belles et très réussies, oui mais elles durent dix vingt minutes grand max. , Largement pas assez à mon goût.

Tron Legacy est un film que je recommande aux fans du premier, aux chasseurs d’easter eggs, et à ceux qui veulent passer un bon moment sans se prendre la tête, je le déconseille à ceux qui s’attendent à un film d’une qualité égale ou supérieure au premier ou a ceux qui aiment les scénar.

Les easters eggs, les explosions visuelles, les costumes, et ma nostalgie m’ont fait gagatiser sur ce film, sans cela je le descendrais car le scénar sur la feuille de PQ cela commence à me gaver grave.

Tags:

Latest Month

octobre 2011
S M T W T F S
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031